Historique

Les débuts

Le 5 octobre 1977, six travailleurs expérimentés dans le domaine de la fenestration décidaient de fonder leur propre entreprise de portes et fenêtres. Longuement mûri, le projet de ces six citoyens de Saint-Gilles de Lotbinière devenait alors un ambitieux défi. C’est ainsi que Rénald Montminy, Irving Doherty, Gilles Dumais, Réjean Montminy, Daniel Aubert et Jacques Tremblay fondèrent Les Fenêtres Élite inc. Le nom de l’entreprise, choisi avec soin, exprimait l’ambition des fondateurs de fabriquer des produits de qualité, bien pensés et répondant aux besoins de la clientèle. Ainsi, Élite visait à susciter la fierté des membres de l’entreprise. Au cours de l’hiver, les six partenaires construisirent leur usine avec l’aide d’une véritable armée de bénévoles de Saint-Gilles, en vue d’être prêts pour le début de la saison de la construction. Pendant ce temps, les premiers prototypes de fenêtres Élite étaient conçus et fabriqués dans le sous-sol d’un des fondateurs, Irving Doherty. Le 8 mai 1978, les six ouvriers actionnaires inauguraient la première usine d’Élite, d’une superficie d’à peine 5 400 pieds carrés. Travaillant sans relâche, ils devaient rapidement dépasser leurs objectifs : 450 000 $ de ventes pour la première année, contre un objectif de départ de 300 000 $. Devant ce succès inattendu, la superficie de l’usine allait être doublée en 1979, et deux nouveaux ouvriers allaient être engagés.

Les années 80

Visant d’abord le marché de la région de Québec, l’entreprise y devenait rapidement un joueur d’importance. Après cinq ans d’activités, Élite détenait environ 40 % du marché de la construction de maisons unifamiliales, en plus de percer dans les régions des Cantons de l’Est, des Bois-Francs et de Montréal, ainsi que sur les marchés de la Nouvelle-Angleterre. À la fin de 1983, la superficie des installations d’Élite avait quintuplé et l’entreprise employait près de cinquante personnes, avec un chiffre d’affaires multiplié par douze. En 1984, les Fenêtres Élite inc. était finaliste aux Mercuriades dans deux (2) catégories, soit la création d’emplois permanents et les produits manufacturés. En 1985, la compagnie était de nouveau en nomination dans la catégorie des produits manufacturés, démontrant une solide reconnaissance de la part du milieu des affaires de la région de Québec. En 1985, Élite devait doubler de nouveau sa superficie en usine et bureaux. Des locaux de plus de 45 000 pieds carrés lui permettaient de rehausser le niveau d’emploi à plus de 100 employés et de percer sur des marchés de plus en plus vastes.

Les années 90

Au début des années 1990, pour suivre le rythme de plus en plus rapide de la production, Élite procédait à la construction d’un vaste entrepôt doté de quais de chargement et d’embarquement. Pour faire face à cette croissance remarquable et pour relever de nouveaux défis, les actionnaires s’adjoignaient un directeur général expérimenté dans la gestion d’entreprises manufacturières, Claude Leclerc (CGA, FCI). La décennie est aussi marquée par une demande croissante pour des produits de fenestration sur mesure, agencés avec des modules de plus en plus variés. L’entreprise se tourne ainsi de façon croissante vers la production de fenêtres de type architectural et ajoute une sélection d’éléments architecturaux de toutes grandeurs et catégories à sa gamme de produits. Prête à s’adapter, Élite est aussi prête à innover. La compagnie lance bientôt sur le marché l’Élite Plus, une fenêtre à battants de type hybride – moitié bois, moitié PVC. La création de nouvelles lignes de fenêtres en bois recouvertes d’aluminium couleur est également accueillie très favorablement par les clients les plus exigeants. Devant l’engouement pour les produits tout PVC, les Fenêtres Élite inc.  engagent des investissements majeurs en machinerie et équipements de production performants et divise sa production en deux secteurs, le bois et le PVC. C’est ainsi que naissent les gammes de produits Tradition pour le bois et Horizon pour le PVC. Soucieuse de participer à la vitalité de Saint-Gilles de Lotbinière, Élite cédait gratuitement, en 1998, une parcelle de terrain de plus de 141 814 pieds carrés. Ce don allait permettre l’implantation d’une usine de textile et d’une garderie communautaire.

Les années 2000

La volonté d’Élite d’investir dans sa communauté se manifestait de nouveau en décembre 2000, quand l’entreprise présentait une offre d’achat sur une partie importante de l’ancienne usine P. A. Martineau, laissée vacante 8 ans plus tôt. Après 25 ans et 9 agrandissements majeurs, Élite emploie aujourd’hui près de 130 personnes dans des locaux de près de 104 000 pieds carrés. Engagée dans son milieu, l’entreprise continue d’investir à Saint-Gilles, comme en témoigne notamment l’agrandissement des bureaux de la rue Demers en 2002. Bien que certains des fondateurs aient quitté l’entreprise après avoir contribué à son succès pendant plusieurs années, deux d’entre eux, Rénald Montminy et Irving Doherty, sont encore en place pour relever les défis de demain. Pour ce faire, Élite est fière de pouvoir compter sur une infrastructure manufacturière capable d’évoluer selon les exigences des marchés et sur des gestionnaires et des artisans qui font honneur aux principes des fondateurs.

Historique Logo Élite